La Tunisie est connue pour son histoire avec les métaux : de l’or  à l’argent pour arriver au cuivre. Les artisans ont su manipuler ces matières précieuses pour en créer des chefs d’oeuvre. Qu’il s’agisse de bijoux traditionnels en argent ou de récipients et d’objets de déco en cuivre martelé, la magie de ces métaux a pu séduire les touristes et occuper une place dans toutes les maisons tunisiennes.

L’argent : de quoi se faire une beauté

Qui parmi vous n’a pas été tentée par un collier en argent en passant dans les souks de la Medina. La Rihana est un bijou traditionnel ancré dans les esprits des tunisiens et qui faisait partie du trousseau de mariage de nos grands-mères. En argent brut ou en argent doré, ce collier est parfois décoré du corail ou avec du lapis-lazuli …..
Envie de se faire une beauté avec un tel collier ? Rendez-vous sur la boutique en ligne Sable et Jasmin. Sur ce coin, vous pouvez aisément choisir la Rihanna qui colle à merveille avec votre look. Vous avez le choix entre le COLLIER SIDI BOU SAÏD, le collier Djerba, le collier Rihana Argent

Sable et Jasmin -Collier_Rihana_argent_Tunisien

Sable et Jasmin -Collier_Rihana_argent

 

Collier Rihanna argent doré

Collier Rihanna argent doré

Sautoir argent doré - artisanat tunisien

Sautoir argent doré – artisanat tunisien

 

Le cuivre martelé : encore un métal précieux

 

Dans les habitudes tunisiennes, certains objets ont accompagné les gens dans leur quotidien et à travers les générations. Le cuivre martelé est parmi les matières précieuses  pour un artisan tunisien. Le résultat est tout simplement magnifique. Visitez la boutique en ligne Sable et Jasmin et choisissez l’article de déco qui s’intègre facilement dans votre intérieur. Vous trouverez des portes bougies en cuivre martelé, des sucriers,  mais aussi des portes savons, des tajines des plateaux ronds, des porte fruits….

Porte-Fruit- Cuivre martelé

Porte-Fruit- Cuivre martelé

Plateau-Rond- Cuivre martelé

Plateau-Rond- Cuivre martelé

Sucrier en cuivre

Sucrier en cuivre

Tags: , , , ,

admin on 21 janvier 2015

Bain turc ou bain maure … Quelque soit l’appellation, le hammam tenait depuis longtemps en Tunisie une place primordiale car l’hygiène a été toujours respectée. On parle de hammam car toutes les maisons ne contenaient pas une salle de bain. De ce fait, les familles allaient à cet endroit.

Le hammam : le rituel

D’habitude, les hommes y vont le matin. L’après-midi est réservé aux femmes. Pour réussir son hammam, il convient de préparer un trousseau complet. Du peigne au savon pour arriver au bas de maillot ainsi que les sandales en plastiques et la tasse pour recueillir l’eau.
A l’entrée du Hammam, les gens vont généralement à la pièce la plus chaude pour transpirer. Après, c’est au « tayab » ou à la « harza » d’effectuer une friction à l’aide d’une kesse. En effet, c’est un gant fait à base de peau de chèvre ou de chameau destiné à frotter la peau pour faire un gommage.
Une application du tfal, un savon argileux, est très bénéfique pour la peau après le gommage. La chaleur du hammam active la circulation du sang et offre une relaxation bienfaisante.
Pour finir le tout en beauté, les gens utilisaient une fouta en coton comme paréo de bain. Cette fouta tunisienne est disponible en plusieurs coloris et plusieurs variétés de tissage.
On peut trouver la fouta à tissage à plat , fouta  nid d’abeille, fouta lurex, fouta chèche ….

 

Fouta tunisienne-Tissée à plat

Fouta tunisienne-Tissée à plat

Fouta tunisienne lurex

Fouta tunisienne lurex

Foutas tunisiennes lurex

Foutas tunisiennes lurex

Haouafer

Ce joli porte-bonheur tunisien est probablement notre fer à cheval, car haouafer veut dire en arabe  sabot de cheval. Celui reproduit (photo) est en argent coulé au moule et découpé. On y voit associés les poissons et la roue. Comme la signification de la roue échappe maintenant aux artisans, ils ont pris l’habitude de la remplacer par un croissant turc très en usage en Tunisie.
Dans un collier du musée de Moknine on voit deux khomsa encadrant un motif ouvert comme le haouafer, mais qui affecte la forme d’une demi-lune.
C’est peut-être l’étirement de la demi-lune qui a donné le haouafer.
Le même collier porte une petite amulette d’argent en forme de cadenas. Le cadenas est d’introduction récente en Tunisie. Les femmes, par une association d’idées avec « la ferrure », ont commencé à porter de véritables petits cadenas à leurs colliers. Puis un bijoutier en a reproduit un petit modèle en argent. Un bijou nouveau est né.

 

Haouafer - bijou traditionnel tunisien

Haouafer – Fer à cheval. Argent coulé au moule – bijou rurale de Tunisie

 

Le Hillal
La lune et le croissant de lune ont donné le dessin et le nom de nombreux bijoux aimés des femmes tunisiennes. Le croissant fût le symbole de Tanit et le Temple de Coelestis, héritière de Tanit dans le Panthéon romain en Tunisie, affecte la forme d’un croissant à Dougga.
La puissance de la déesse de la lune jouait un grand rôle dans la confection des philtres magiques à l’époque alexandrine.
La plus belle fibule d’argent portée dans le Sud tunisien se nomme hillal ou croissant de lune. Celle que nous avons photographiée (photo ci-dessous)  a 17 cm de diamètre et son ardillon mesure aussi 17cm. L’exécution de cette pièce est admirable.

Hillal  - Croissant. Fibule d'argent martelée et ciselée - Bijou rural de Tunisie

Hillal – Croissant. Fibule d’argent martelée et ciselée – Bijou rural de Tunisie

 

Elle n’a pas été faite à partir d’une feuille d’argent sortie du laminoir comme cela se pratique aujourd’hui, mais selon la technique ancienne du plané d’argent obtenu par martelage à partir du lingot. L’artisan qui l’a exécutée est célèbre dans le souk des bijoutiers de Tunis comme le dernier batteur d’argent et comme ciseleur. Il se nomme Mouchi Ennamri. D’origine tripolitaine, il était venu à Tunis à la conquête de la Tripolitaine par les Italiens. Il est mort en Israël il y a quelques années. On voit sur ce croissant une décoration de poissons, de colombes, d’étoiles et de sceaux de Salomon. L’habileté du travail explique le bel éclat de ce bijou dont la douce lumière lunaire est faite pour briller sur la robe de nuit et la peau brune des femmes vêtues d’indigo.

Si vous êtes fan de l’artisanat tunisien, rendez-vous sur le site de Sable et Jasmin, qui propose, en cette période, des soldes sur toute sa gamme de bijoux traditionnels tunisiens. Allez -y et faîtes-vous plaisir !

Tags: , ,

Symboles du poisson

Le poisson, qui symbolisait sans doute, à l’origine la nature de la déesse suprême Elat, de la mer, devenue Tanit en Afrique, a conservé une valeur sacrée, bénéfique, jusqu’à ce jour.
Une mosaïque romaine du musée de Sousse montre le mauvais œil attaqué par un poisson et deux serpents.

Poissons - bijoux traditionnels tunisiens

Poissons – bijoux traditionnels tunisiens

 

Le poisson chrétien prit le relais du poisson païen car il désignait le Christ à cause des lettres qui composaient son nom grec.
Encore aujourd’hui, quand les musulmans, les israéliens ou les siciliens de Tunisie construisent une maison, ils enterrent dans ses fondations une daurade tenant une pièce d’or dans la bouche. Dans un pays où la mer tient un si grand rôle il n’est pas étonnant de voir ce thème décoratif partout traité dans l’art populaire et la valeur bénéfique qu’on lui attribue.

 

Poisson - bijou traditionnel tunisien

Poisson – bijou traditionnel tunisien

Rihanna et poisson - bijou traditionnel tunisien

Rihanna et poisson – bijou traditionnel tunisien

Queue de poisson - bijou traditionnel tunisien

Queue de poisson – bijou traditionnel tunisien

bijou traditionnel tunisien - poisson

Bijou traditionnel tunisien – poisson

Symbole de la Colombe

La colombe est très souvent gravée sur les bijoux d’argent des bédouines. On la trouve aussi sur les stèles puniques. C’est un motif de l’art sémitique. Les Alexandrins l’associaient à Vénus. Sur les mosaïques byzantines de Tunisie elle figure à côté du poisson, du paon, de la vigne. C’est un apport de l’Ancien Testament à l’imagerie symbolique des chrétiens. Dans l’art du Moyen Age musulman elle existe aussi.
Ibn Hazm, le philosophe andalou, l’utilise comme symbole de l’amour. C’est sans doute ce qu’elle signifie dans la tradition populaire. 

 

Colombe en bijoux traditionnels tunisiens

Colombe en bijoux traditionnels tunisiens

 

Pour découvrir les bijoux traditionnels tunisiens, rendez-vous sur la boutique en ligne, Sable et Jasmin, dédiée à la vente des articles d’artisanat tunisien.

 

Collier colombe - bijoux traditionnels tunisiens

Collier colombe – bijoux traditionnels tunisiens

 

Tags: , , ,

admin on 15 décembre 2014

Aujourd’hui, je vais vous parler de la fameuse Khomsa tunisienne.

Vous découvrirez, sur l’image ci-dessous, une série d’amulettes tunisiennes où l’on peut voir des motifs en forme de V (cinq latin) et des Khomsa (cinq en arabe) appelés en français mains de Fatma. Selon certaines lectures, la main est le symbole du 5 aux nombreuses vertus protectrices à cause de la forme du V latin qui offre à la fois un angle et une pointe. Il protège contre l’œil, la langue, le destin.

 

Khomsa - nom arabe da la main de Fatma - amulettes rurales de Tunisie

Khomsa – nom arabe da la main de Fatma – amulettes rurales de Tunisie

 

Les khomsa sont parmi les plus jolis bijoux du Maghreb.
Dans l’image ci-dessus une khomsa tunisienne en argent coulé en moule.

Au Maroc, on peut voir une khomsa qui n’est pas une main, c’est une croix (image ci-dessous)

Amulette marocaine portant le nom de khomsa prophylactique

Amulette marocaine portant le nom de khomsa prophylactique

 

En Algérie, la khomsa est en filigrane d’argent orné de nacré et de perles baroques. (image ci-dessous)

 

Khomsa algérienne - argent filigrané ajouré et nacre

Khomsa algérienne – argent filigrané ajouré et nacre

 

Les khomsa sont encore un exemple de la mutation des symboles. Elles ont islamisé un symbole punique bien souvent figuré sur les stèles de Carthage : la main de Baal (Baal Hammon, parfois surnommé le « Saturne africain », est la divinité centrale de la religion carthaginoise à qui est offert le sacrifice).

Ce signe est, avec le poisson, un de ceux qu’affectionnent le plus les femmes tunisiennes.
Sa protection est demandée en toute circonstance : on le peint, on le brode, on le tisse. Il figure dans les maisons comme sur les bijoux.

Si vous êtes intéressés par les bijoux traditionnels tunisiens, faite un petit tour sur le site de Sable et Jasmin, et découvrez y des bijoux traditionnels tunisiens revisités.

Tags: , , , ,