Hella Ben Attia a crée la marque Jools & Leyli en 2011. Elle vit en Tunis et Alger.

Ce qui l’a amené à créer des bijoux ….

Une intuition ! En réparant un de ces bijoux abîmés, elle s’est trouvée plongée avec plaisir dans le geste et ça a attisé sa curiosité vers la matière, technique et surtout le design.

Comment elle conçoit ses bijoux ?

A l’image de ce qu’elle aime porter soi même, des matériaux nobles, pierres semi précieuses ou argent qu’elle fait tremper dans l’or, mais aussi du fil à broder et des éléments de récupération. Son travail état entièrement «fait main».

La matière est son point de départ, et puis ?

En effet, la créatrice de bijoux a démarré avec une envie qui vient essentiellement de la matière mais elle a deux orientations distinctes dans son travail, d’où le nom de Jools & Leyli. Lors de ses voyages à travers son héritage culturel (et notamment architectural), elle est passé de la curiosité à l’étonnement puis à la fierté puis à une étrange excitation provoquée par toutes les questions que soulève la lecture de cet art, à savoir, la méconnaissance de son héritage culturel et historique et les actions à entreprendre pour le sauvegarder et le valoriser.

Leyli est une direction qui s’inspire en le revisitant de l’artisanat tunisien, de la culture maghrébine en général. Elle s’oriente vers plus de pureté mais sur une base ethnique.
Jools est une ligne plus multiculturelle, parfois sophistiquée, parfois plus funky, selon l’inspiration du moment.

Création d’objet unique et fait main

C’était son choix pour être toujours dans la découverte et jamais dans la routine. Ce travail demande beaucoup de concentration, de temps et de précision.
Pourquoi ce choix de distribuer en ligne ?

Pour des raisons pratiques parce qu’elle est toujours en mouvement, mais parce que avec le site ses bijoux voyagent à travers le monde et ont une vitrine internationale. Sa manière de valoriser son patrimoine…

Sautoir" luck", agate bleue et argent trempé dans l'or

Sautoir » luck », agate bleue et argent trempé dans l’or

 

Sautoir "Rihanna"

Sautoir « Rihanna »

 

"Bonbon Ring", bague en métal or brossé, avec un cristal central

« Bonbon Ring », bague en métal or brossé, avec un cristal central

 

Sautoir à pendentif filigrane

Sautoir à pendentif filigrane

 

 

Pour les passionnés des bijoux de l’artisanat tunisien vous pouvez consulter l’e-boutique Sable et Jasmin, ça vous fera plaisir.

Tags: , ,

Après deux ans d’absence, le concours « Khomsa d’Or » revient dans sa 16ème édition avec encore plus de nouveautés et de récompenses. La remise des prix s’est déroulée pendant la soirée du samedi 21 Décembre 2013 au Siège de l’UTICA (l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat).

Il est à rappeler que la « Khomsa d’Or » est un concours qui vise à récompenser les meilleures créations artisanales tunisiennes actuelles en matière d’habit traditionnel et organisée par l’ONA (Office National de l’Artisanat).

Inspirés de l’habit traditionnel tunisien, une trentaine d’artisans, créateurs, professionnels, styliste modélistes, de différents âges et de différentes Régions tunisiennes, ont donc présentés leurs créations d’habits féminins et masculins, de ville ou de cérémonie.

Quelques Ecoles Supérieures et centres de formations de mode ont également participé à cette Edition de « Khomsa d’Or ».

Le jury, composé de professionnels et d’experts de la mode, après une pré-sélection de 105 modèles, a finalement récompensé

-          Pour le 1er Prix : L’artisane Dalila Rachidi, avec un habit traditionnel en «hayek» brodé. Montant de la récompense 6.000 dinars.

Khomsa d'Or - 1er prix

Khomsa d’Or – 1er prix

 

-          Pour le 2ème Prix : L’artisane Rafika Nsir, avec un habit en Kamraya (lin), avec des fils de burnous et de « jebba » masculine. Montant de la récompense 4.000 dinars.

Khomsa d'Or - Deuxième prix

Khomsa d’Or – Deuxième prix

 

-          Pour le 3ème Prix : L’artisane Hajer Bouraoui, avec un jean brodé à la main destinée aux jeunes filles. Montant de la récompense 3.000 dinars
L’habit traditionnel tunisien, célébré à cette occasion, gagne encore plus d’intérêt, d’année en année, et le défilé de mode, organisé lors de ce concours, a été une belle démonstration de la créativité des artisans tunisiens, qui ont su marier, avec magnificence, les formes, les tissus et les couleurs.

Khomsa d'Or - Défilé de mode

Khomsa d’Or – Défilé de mode

Khomsa D'or 2013

Khomsa D’or 2013

Khomsa d'Or - Remise des prix

Khomsa d’Or – Remise des prix

Khomsa d'Or 2013 - Remise du 2ème prix

Khomsa d’Or 2013 – Remise du 2ème prix

Tags: , ,

Kimaenti© est une marque Tunisienne d’accessoires et bijoux créée par une jeune designer graphiste de formation, mais qui a préféré effectuer son rêve d’enfance dans l’Univers de bijoux et des accessoires.

Kimaenti© est née en 2009, en Tunisie. C’est une longue histoire de voyages et d’humanité…
Chics et ethniques, ses bijoux sont faits main chez elle. La créatrice ne réalise que des petites séries car elle déniche volontairement un nombre limité de matériaux comme le cuir, le tissu, la corde, les pierres fines, et pleins de récupérations… ce qui rend ses bijoux d’autant plus précieux. Ses collections sont de vraies malles aux trésors, pleines de gri-gri et autres curiosités qu’elle trouve sur son chemin.

Découvrez une panoplie de bijoux et accessoires made in Tunisia : un sublime mariage entre les traditions tunisiennes et de la création artistique …

 

Découvre encore plus de créations de l’artisanat tunisien sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/kimaenti

Pour les amoureux des bijoux de l’artisanat tunisien, vous pouvez toujours vous rendre sur le site Sable et Jasmin ..Vous ne serez pas déçus :)

 

Dans moins d’une semaine, la Tunisie vivra sous le rythme des fêtes, celui de l’Aid El Kebir (communément appelée Aid al-adha).

Cette fête coïncidera avec le mardi 15 Octobre 2013, selon les observateurs scientifiques. Ceci dit, et officiellement, l’aïd ne peut être fêté que s’il est annoncé par le Mufti (Vous pouvez trouver l’explication de ce que c’est que un Mufti dans les premiers paragraphes de cet article).

Le calendrier lunaire est le seul moyen utilisé afin d’observer les fêtes religieuses musulmanes partout dans le Monde.

Agneaux Tunisie

Agneaux Tunisie

Cette année, nous abordons ce thème sous un angle plutôt économique. Car Les aïds, après la Révolution tunisienne, n’ont plus le même attrait : l’inflation, les salaires stagnants, les circonstances politiques, sociales et économiques, jugées difficiles, sont autant de facteurs qui influent directement et indirectement sur la façon de fêter cet aïd.

Beaucoup de familles tunisiennes s’abstiendront d’acheter le mouton de l’aïd et de faire le sacrifice faute de moyens financiers. L’inflation du prix des moutons, dû à une inflation des conditions de son élevage, n’a laissé que le choix de l’abstinence qu’observeront beaucoup de familles tunisiennes.

L’Etat, a, dans ce sens, essayé d’équilibrer le marché afin de baisser le prix qu’imposent les éleveurs locaux, et ce,  en important plus de 3000 moutons « espagnols » !!!!
Le Ministère de l’Industrie et du Commerce Tunisien, afin d’écouler le stock de moutons importés, a lancé une opération Marketing et communication intensive (télés, radios, journaux, réseaux sociaux..) afin d’inciter les gens à en acheter et de ne pas avoir peur. La peur, bien évidemment, proviendrait du risque des maladies que ces bêtes venues d’ailleurs, pourraient avoir.

Pour information :
Le kg d’agneau en Tunisie a évolué, depuis la Révolution, pour grimper jusqu’à 23dt/kg Vs 13d/kg en 2010/2011
Cette année :
Le prix d’un mouton dit « petit » : dans les environs de 300 dt
Le prix d’un mouton dit « moyen » : dans les environs de 500 dt
Le prix d’un mouton dit « gros » : dans les environs de 800 dt

Bien évidemment, le marchandage est de mise et les prix varieront selon l’affluence mais aussi selon votre négociation
Bonne fête à tous les tunisiens !

Bonne fête de l'aid al adha

Bonne fête de l’aid al adha

Tags: , , , , ,

Aid Al Fitr est une journée qui marque la fin du mois sacré de Ramadan. C’est une occasion pour les familles musulmanes de se réunir autour des gâteaux délicieux après un mois de jeûne. C’est le moment aussi  pour se rassembler en famille et vivre des moments de convivialité et de solidarité.

Joyeux Aid al Fitr

Joyeux Aid al Fitr

Cette journée commence tôt le matin avec la prière de l’Aid qui se déroule dans une mosquée ou dans un « Mossalla ». Dans une  ambiance de reconnaissance au Tout-Puissant , les musulmans souhaitent ainsi que les années à venir soient synonymes de foi et de joie. A la fin de la prière, les gens se félicitent les uns les autres de cette fête. Aid Al Fitr est une occasion pour échanger les visites avec les membres de la famille, les amis et les proches. Ainsi, cette journée est marquée par une ambiance de compassion et de solidarité.

De nos jours, les gens essaient de préserver jalousement les traditions et bonnes pratiques de cette fête malgré le changement du rythme de vie et des habitudes. Durant les repas les familles se rassemblent autour de tables  riches en gâteaux et confiseries spécialement préparés pour l’Aid : des plats gourmands et incontournables qui font le bonheur des enfants et des grands.

Gâteaux tunisiens

Gâteaux tunisiens

La préparation de ces gourmandises commence dès la dernière dizaine des jours du mois sacré de  Ramadan. Les femmes se rassemblent en groupe pour préparer les gâteaux de l’Aid qui éveillent les papilles de leurs familles mais aussi des invités. Les recettes diffèrent d’un foyer à un autre mais tous redonnent vie à la gastronomie traditionnelle parfois délaissée. En raison du rythme de vie accéléré et de leur emploi de temps chargé, certaines femmes préfèrent acheter les gâteaux de l’ Aid chez les pâtisseries.

Tags: ,