admin on 20 octobre 2014

Le Cherkaou (Athérine) est un petit poisson qui affectionne tout particulièrement la côte monastirienne. Il est tout petit, de la longueur d’un doigt. Il approche du rivage à la fin du mois d’août, comme pour signaler la fin de la saison. Pris en quantité, il devient une aubaine pour les bonnes ménagères monastiriennes, et celle des petits villages qui l’entourent. Elles en ont font des petits plats, dans ce qu’on pourrait appeler « la cuisine du terroir », mais surtout comme « garniture » accompagnant un couscous de la veille réchauffé ou une sauce tomate non utilisée ou encore un potage de restes. Toutes les préparations lui conviennent : en friture, en croquette et essentiellement à la vapeur.

Habillage du Cherkaou
Pour nettoyer une centaine de pièces par kilo, ce n’est pas toujours aisé. Les ménagères monastiriennes ont inventé une manière aussi simple qu’efficace.
Elles mettent la précieuse denrée dans une jatte et la saupoudrent de sel. Puis, elles la secouent énergétiquement pendant 5 minutes au moins. Les écailles qui sont infiniment petites se détachent d’elles-mêmes.
Il leur suffit alors d’étêter le poisson, lui enlever les viscères et le laver à grande eau pour en faire ce qu’elles veulent.

Athérine à la vapeur
Le Cherkaou se laisse cuire à la vapeur d’eau, dans un couscoussier. Les pièces sont étalées sur des bâtonnets en bois après avoir été bien assaisonnées et huilées. Elles peuvent être couvertes de persil ciselé, d’oignon haché ou bien, suivant la bonne tradition sahéliennes, recouverte de couscous finement roulé.

Cherkaou  en friture

Cherkaou en friture

Cherkaou en friture
500g de Cherkaou
1 cuillère à soupe rase de poivron rouge sec finement moulu
1 cuillère à soupe rase de cumin pilé
50g de farine
25 cl d’huile de friture
Sel et poivre selon goût

Nettoyez les athérines en les saupoudrant de sel, sans les étêter. Enlevez les viscères, assaisonnez-les.
Lavez-les à grande eau.
Enfilez-les par dizaines avec une aiguille et un fil épais qui entre dans un œil et sort de l’autre, afin de leur donner un aspect d’un chapelet.
Farinez-les et jetez-les dans un bain de friture bien chaud.
Servez chaud avec une sauce à l’harissa

 

Tags: ,

admin on 9 octobre 2014

La Tunisie est un pays rattaché à ses traditions les plus anciennes et les plus ancrées dans l’histoire. Dans tous les événements de sa vie, le tunisien accorde un grand intérêt aux coutumes de la famille. Le mariage est l’occasion par excellence pendant laquelle les traditions priment.

Le mariage tunisien dure une semaine pendant laquelle la mariée passe par plusieurs étapes de préparations. Le premier jour de la semaine est consacré au « Saboun ». C’est pendant toute la journée que le trousseau de la mariée est préparé avec les tantes et les cousines pour être par la suite installé dans la maison de la jeune épouse. En Tunisie, chaque région a des spécificités particulières dans la composition de ce trousseau. Certaines régions privilégient les articles en cuivre et surtout ceux qui sont au goût du jour en cuivre martelé.

D’autres villes mettent à l’honneur les tissages. La Fouta tunisienne est ainsi parmi les articles les plus importants. Cet accessoire de l’artisanat tunisien vient enrichir le trousseau de la mariée en lui ajoutant une touche d’originalité et d’authenticité. La fouta tunisienne est destiné à ornementer la maison de la nouvelle mariée avec une variété de coloris et de modèles. On trouve la fouta cheche, la fouta biarritz, la fouta en nid d’abeille et la fouta tissée à plat. Le concept vous a séduit ? Découvrez une collection surprenante de foutas sur Sable et Jasmin et donnez une dose de caractère à votre trousseau de mariée !

 

Foutas tunisiennes lurex

Foutas tunisiennes lurex

Fouta tunisienne Blanc noir

Fouta tunisienne Blanc noir

Fouta tunisienne lurex doré

Fouta tunisienne lurex doré

 

Fouta tunisienne noir et blanc

Fouta tunisienne noir et blanc

 

 

 

 

 

admin on 30 juillet 2014

Au fil du temps, la fouta tunisienne a suivi les modes et les tendances pour gagner les coeurs des amoureux de ce drap traditionnellement utilisé comme sortie de bain.

La fouta tunisienne se décline en de nombreux coloris… Il y en a pour tous les goûts.

v

Fouta tunisienne et couleurs


Des couleurs éclatantes

Fouta tunisienne fushia

Fouta tunisienne fushia

Du fuchsia, au jaune éclatant, la fouta tunisienne devient l’accessoire indispensable sur les plages et à la piscine.

La fouta tunisienne jeans

La fouta jeans, très tendance

D’abord bleu de travail, puis pantalon de loisirs, et enfin véritable fashion must-have… le jeans devrait encore donner le ton de ce millénaire….. Sa couleur sert maintenant à fabriquer des foutas « couleur Jeans »,  joli accessoire de mode.

 

Fouta tunisienne bleu jeans

Fouta tunisienne bleu jeans

 

La fouta tunisienne Black & White

Fouta tunisienne Blanc noir

Fouta tunisienne Blanc noir

 

La fouta tunisienne pastel

Pour les amoureux des couleurs calmes et tendres, la fouta tunisienne couleur pastel.

Fouta tunisienne Blanc noir

Fouta tunisienne Blanc noir

Osez la dorure

La fibre de lurex argentée, associée au tissage lisse traditionnel

Fouta tunisienne lurex doré

Fouta tunisienne lurex doré

Cette belle fouta tunisienne se différencie grâce au Lurex doré.

Elle peut vous accompagner à la plage mais aussi en décoration dans votre intérieur.

Faites briller votre fouta

Fouta tunisienne lurex doré

Fouta tunisienne lurex doré

Foutas tunisiennes lurex

Foutas tunisiennes lurex

Avec ses fils lurex, la fouta tunisienne brillera de mille feux.

Choisissez la couleur de votre fouta tunisienne parmi la grande variété de foutas proposées chez Sable et Jasmin.

Tags: , ,

admin on 26 juillet 2014

La fouta tunisienne ressuscitée 

En Tunisie, la fouta désigne le drap utilisé pour le hammam.

Aujourd’hui, la fouta tunisienne est remise au goût du jour avec une grande gamme de couleurs aussi lumineuses que variées.

Tissée sur des métiers traditionnels, les tisserands sont nécessairement des hommes ; en effet,  les métiers à tisser semi-automatiques exigent une grande force physique.

Les femmes, quant à elles, s’occupent de travailler les finitions des franges qu’elles tressent avec la plus grande délicatesse et le plus grand soin..

Métier à tisser de fouta tunisienne

Métier à tisser de fouta tunisienne

Les multiples usages de la fouta tunisienne 

Faut-il avoir une ou plusieurs foutas ? Il serait dommage de ne pas en avoir plusieurs !

Disponible en plusieurs dimensions, la fouta tunisienne traditionnelle mesure 1 mètre sur 2. Elle se décline en une multitude de couleurs, en version unis ou à rayures, et différentes textures, en coton nid d’abeille ou coton lisse pour répondre au mieux aux besoin des fans de la fouta et des clients.

Il est aisé d’assortir la fouta tunisienne à ses maillots de bain, à son salon ou à sa table.

Fouta tunisienne

Fouta tunisienne

 

Peu encombrante, la fouta tunisienne remplace parfaitement la traditionnelle serviette éponge, souvent lourde.

La fouta tunisienne est absorbante et sèche rapidement.

Pour la plage ou la piscine, une fouta est de rigueur, elle servira également de paréo.

 

Fouta tunisienne

Fouta tunisienne

Après avoir été la star des plages et des bords de piscines, la fouta tunisienne trouve aussi toute sa place à l’intérieur des maisons: à la fois linge utilitaire et accessoire de décoration raffiné…

La fouta tunisienne lurex est ornementée de fils en argent ou en doré.

 

Fouta lurex

Fouta lurex

En nappe ou en chemin de table, la fouta tunisienne est à la fois pratique et originale. Elle permet d’égayer les tables.

La fouta tunisienne sert aussi à recouvrir les fauteuils ou bien les canapés  comme un plaid.

Découvrez une e-boutique spécialisée dans la vente d’objets de l’artisanat tunisien et en fouta tunisienne : Sable et Jasmin.

Tags: , ,

admin on 18 juillet 2014

La fouta tunisienne aurait des origines berbères.

C’est une sorte de pagne, longue pièce d’étoffe aux rayures longitudinales, servant le plus souvent de jupe nouée autour de la taille, laissant entrevoir à l’avant la robe qu’elle recouvre et qu’elle protège.

Fouta tunisienne : longue pièce d’étoffe aux rayures longitudinales

Fouta tunisienne : longue pièce d’étoffe aux rayures longitudinales

Autrefois, le port de la fouta, par les femmes berbères, était obligatoire.

La fouta était portée pour aller aux champs, ou à la fontaine, et plus rarement à la maison.

Robe berbère avec fouta

Robe berbère avec fouta

Les fillettes et jeunes filles la mettaient souvent sur les épaules comme châle, ou sur la tête comme voile.

Les mères qui portaient leur enfant sur le dos en faisaient une poche en la pliant en triangle.

La fouta tunisienne a été rendue célèbre dans la littérature et pas par les moindres des écrivains :

« Une négresse presque nue, les reins sanglés d’une foutah à couleurs vives » (GONCOURT, Manette Salomon, 1867).

« Ce mur est sacré : tous les jours les femmes arabes viennent y suspendre des ex-voto, fragments de haïcks et de foutas » (A. DAUDET, Lettres de mon moulin, 1869).

La fouta tunisienne ne vient pas d’être inventée, loin de là, même si ce n’est que depuis quelques années qu’elle est considérée comme le produit ultra-tendance et le « must » du chic des accessoires dans les pays occidentaux.

Quand on pense « fouta », on pense Tunisie puisque aujourd’hui encore, cette étoffe de coton tissée colorée et frangée très légère et très absorbante est utilisée en Tunisie presque exclusivement en guise de drap de hammam.

Découvrez une large gamme de fouta tunisienne, 100% coton et entièrement faite main chez la boutique Sable et Jasmin.

Tags: , ,